Catalin Stoichita

Catalin Stoichita a anuntat, vineri, pe blogul sau, ca a depus la Tribunalul Bucuresti cereri  pentru dizolvarea a 7 partide parlamentare si  neparlamentare. Este vorba despre UNPR, PRM, PC, Partidul Noua Generatie, UDMR, Partidul Civic Maghiar si Partidul Popular Maghiar din Transilvania.

Finul lui Marian Vanghelie spune ca partidele vizate au incalcat Legea 14/2003, potrivit careia toate partidele politice trebuie sa depuna pina la data de 31 decembrie 2011 documentatia cu listele actualizate de membri pentru cel putin 18 filiale, in caz contrar formatiunile fiind in imposibilitatea de a  depune liste de candidati pentru alegerile locale si parlamentare.“Aceste partidele politice se afla in stare de dizolvare pentru ca prin nedepunerea listelor actualizate, partidele respective nu isi pot indeplini obiectivele politice asumate prin statut si criteriile prevazute de Legea 14/2003 de a participa succesiv la doua cicluri electorale de alegeri parlamentare”, scrie Catalin Stoichita pe blogul sau.

El mai spune ca a participat in fiecare zi la mitingurile din Piata Universitatii, in conditii atmosferice potrivnice, pentru a lupta impotriva regimului autoritar condus de Traian Basescu. “Prin dizolvarea celor sapte partide politice se realizeaza sanitarizarea clasei politice romanesti. Europarlamentarii Vadim Tudor si Gigi Becali sunt doi bufoni nationali si ne-au facut de ras si la Parlamentul European. Becali a distrus Steaua – echipa de suflet a mii de suporteri iar Vadim a distrus ideea de nationalism in Romania”.

Finul primarului sectorului 5 nu se opreste aici si adauga ca UNPR este partidul unitate militara, iar PC partidul televizor, 2 OZN-uri politice cunoscute pentru traseismul membrilor si pentru numeroasele tradari.

Despre cele 3 formatiuni politice maghiare precizeaza: “In fapt, UMDR, Partidul Civic Maghiar si Partidul Popular Maghiar din Transilvania si liderii Laszlo Tokes, Toro Tibor, Janos Szasz, Kelemen Hunor militeaza pentru autonomie teritoriala si infiintarea Tinutului Secuiesc in judetele Harghita, Covasna si Mures. Mai grav este ca unii lideri militeaza pentru infiintarea “Garzii Secuiesti” dar articolele din mass-media si  semnalele din societatea civila sunt ignorate de autoritatile din Romania”.

Cine este Catalin Stoichita

Potrivit descrierii de pe blogul sau, in prezent este freelancer si un luptator anti-sistem, totusi  Wikipedia mentioneaza ca restaurantul “Casa Cotroceni” , unde au loc numeroase intalniri politice, se afla in proprietatea lui.

Catalin Stoichita a candidat in 2004, desemnat fiind de PSD, la alegerile pentru primaria sectorului 5, fiind invins zdrobitor de nasul Marian Vanghelie, care a intrat in cursa electorala ca independent. Ulterior, a detinut functia de consilier al nasului sau la primaria sectorului 5, din care a demisionat in 2008, cand a renuntat si la statutul de membru PSD, pentru a-l sustine pe Sorin Oprescu. Incepand cu 13 ianuarie 2012 este unul din membrii Grupului de initiativa al Protestatarilor si s-a implicat in organizarea manifestatiilor din Piata Universitatii.

10 COMENTARII

  1. Numai in RO e posibil asa ceva…sa ajunga toti cei care nu au nicio legatura/experienta cu viatza politica sa fie implicati direct in POLITICA. Cum e posibil sa se intample asemenea aberatie??? Cine sunt acesti incapabili??? Cand o sa realizeze cat sunt de penibili…..

  2. Ce mai scoate USL-ul din pusculita? Acum vor sa atace partidele si ong-urile (UDMR este ONG)la tribunal, pai alianta trebuie atacata este imorala.

  3. BAi frate, da multi mai sunt la naftalina. Cine-a mai auzit de de bufonul asta de merita citat si promovat?!

  4. Foarte interesanta aceasta actiune. M-a pufnit risul cind am citit. Observ ca lipsesc de pe lista PDL si USL. Imi imaginez doar ce distractie ar fi daca justitia decide dizolvarea acestor partide. Intram si noi in rindul lumii. Doua blocuri politice si gata. Ce atitea partide si coalitii?Laburisti si conservatori sau republicani si democrati. Simplu.

  5. RUSIA !!!

    LA SYRIE,

    La Russie a rejeté vendredi un nouveau projet de résolution au Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression en Syrie, où les troupes loyalistes ont tiré sur des manifestants et affronté les forces de l’opposition dans des violences ayant fait au moins 47 morts.

    Des manifestations ont eu lieu jeudi en Syrie pour marquer le 30e anniversaire du massacre commis à Hama (centre) par le régime, alors qu’à New York, un nouveau projet de résolution sur la Syrie circulait à l’ONU, faisant des concessions à la Russie dans l’espoir de lever son blocage.

    RUSIA !!!

    Le géant russe Gazprom a réduit ses livraisons de gaz à l’Union européenne en raison de besoins accrus en Russie à cause du froid, mais les pays de l’UE doivent être en mesure de tenir un mois sur leurs capacités, a annoncé vendredi la Commission européenne.

    L’HIVER 2012 SERA CHAUDE

    L’Iran a réaffirmé vendredi qu’il ne céderait pas aux sanctions et menaces occidentales contre son programme nucléaire controversé, annonçant à l’appui de sa détermination un nouveau lancement de satellite propre à inquiéter les Occidentaux

    Le Premier ministre britannique David Cameron sera reçu en visite officielle les 13 et 14 mars par le président américain Barack Obama, l’occasion pour ces deux proches alliés d’évoquer l’Iran, entre autres dossiers de politique étrangère, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

  6. Hello !!!

    Avec une bonne nouvelle,

    L’indice Dow Jones a gagné 1,23% et le Nasdaq a bondi de 1,61%. Selon des chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris 156,52 points, à 12’861,93 points, un record depuis mai 2008, et le Nasdaq, à dominante technologique, a gagné 45,98 points, à 2905,66 points.

    Il s’agit du plus haut niveau à la clôture de cet indice à dominante technologique depuis fin 2000 et l’éclatement de la bulle Internet.

    L’indice élargi Standard & Poor’s 500 s’est adjugé 1,46% (19,34 points) à 1344,88 points.

    Les principaux indices de Wall Street ont démarré en nette hausse dès le début de la séance, réagissant à la publication avant l’ouverture de chiffres officiels du chômage très encourageants pour la vigueur de la reprise de la première économie mondiale.

    «Ce sont des chiffres bien meilleurs que ce à quoi on s’attendait tous», s’est enthousiasmé Michael James, chef du courtage d’actions chez Wedbush Morgan Securities.

    Une bonne surprise !!!

    «C’est la confirmation que l’économie va bien et c’est (…) une bonne surprise (…), a commenté de son côté Evariste Lefeuvre, de Natixis. »

    Ce n’est pas seulement une bonne nouvelle, c’est une nouvelle qui est étonnamment bonne«, a renchéri Hugh Johnson, de Hugh Johnson Advisors. »Non seulement, la création d’emplois s’est améliorée mais le taux de chômage a aussi baissé«.

    Le taux de chômage est tombé à 8,3% pour le mois de janvier, son niveau le plus bas en trois ans, grâce à une accélération inattendue des embauches.

    Une première en trois ans

    Les Etats-Unis ont créé 243’000 postes de plus qu’ils n’en détruisaient en janvier, bien au-delà des 155’000 créations d’emplois prévues par les analystes.»

    Ce dont l’économie a besoin, c’est d’une hausse constante de l’emploi, autour de 250’000 créations de postes par mois. Et c’est la première fois que nous voyons cela en trois ans«, a expliqué Michael James.

    Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans était en hausse à 1,949% contre 1,825% jeudi soir, tout comme celui à 30 ans qui montait à 3,151% contre 3,011%.

Comments are closed.